Le Quadrilatère

© Antoine Mercusot

Ce bâtiment d’André Hermant inauguré en 1976 est en phase de transformation afin de devenir un musée d’art contemporain puis un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP). Dans ce cadre, STUDIO MUGO crée un jardin à la fois ouvert vers l’extérieur, tourné vers la cathédrale, et à la fois ouvert sur l’intérieur, pour apercevoir les œuvres du musée.

Les gradins, en arc de cercle, constituent une limite entre le « jardin d’exposition » et le jardin à proprement parler. Des cheminements se dirigent vers la cathédrale pour accentuer le lien et la connexion avec ce monument historique. Aux abords de la cathédrale, une prairie fleurie viendra compléter l’aménagement et créera ainsi une continuité entre le parc du Quadrilatère et la cathédrale elle-même. Cette prairie sera à l’image de celle du musée, riche, luxuriante et très fleurie. La terrasse du café sera aménagée, permettant ainsi aux visiteurs de de s’octroyer une pause ou un rafraîchissement.

Le jardin est délimité de la voie des Chasse-Marées par un ha-ha (ou saut de loup), qui permettra au musée de bénéficier d’un lieu d’exposition extérieur et d’un jardin, tandis qu’une noue humide, rappelant la trame bleue de la ville, offrira une végétation adaptée aux milieux humides. Les plantations d’arbustes, de vivaces et de graminées de la partie Nord du parc seront complétées par des arbres de petit développement, créant ainsi une zone de fraîcheur. Le jardin Est, permettant aux visiteurs un accès plus discret au musée, sera aménagé pour créer un caractère plus naturel et intimiste que l’existant. La plantation d’arbres apportera à ce jardin très ensoleillé des espaces d’ombre et de fraîcheur.

Ville : Beauvais

Année : 2021

Phase : en cours

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Beauvais

Architecte : Châtillon Architectes

AUTRES PROJETS

Le Quadrilatère

© Antoine Mercusot

Ce bâtiment d’André Hermant inauguré en 1976 est en phase de transformation afin de devenir un musée d’art contemporain puis un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP). Dans ce cadre, STUDIO MUGO crée un jardin à la fois ouvert vers l’extérieur, tourné vers la cathédrale, et à la fois ouvert sur l’intérieur, pour apercevoir les œuvres du musée.

Les gradins, en arc de cercle, constituent une limite entre le « jardin d’exposition » et le jardin à proprement parler. Des cheminements se dirigent vers la cathédrale pour accentuer le lien et la connexion avec ce monument historique. Aux abords de la cathédrale, une prairie fleurie viendra compléter l’aménagement et créera ainsi une continuité entre le parc du Quadrilatère et la cathédrale elle-même. Cette prairie sera à l’image de celle du musée, riche, luxuriante et très fleurie. La terrasse du café sera aménagée, permettant ainsi aux visiteurs de de s’octroyer une pause ou un rafraîchissement.

Le jardin est délimité de la voie des Chasse-Marées par un ha-ha (ou saut de loup), qui permettra au musée de bénéficier d’un lieu d’exposition extérieur et d’un jardin, tandis qu’une noue humide, rappelant la trame bleue de la ville, offrira une végétation adaptée aux milieux humides. Les plantations d’arbustes, de vivaces et de graminées de la partie Nord du parc seront complétées par des arbres de petit développement, créant ainsi une zone de fraîcheur. Le jardin Est, permettant aux visiteurs un accès plus discret au musée, sera aménagé pour créer un caractère plus naturel et intimiste que l’existant. La plantation d’arbres apportera à ce jardin très ensoleillé des espaces d’ombre et de fraîcheur.

Ville : Beauvais

Année : 2021

Phase : en cours

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Beauvais

Architecte : Châtillon Architectes